Règlement sur la formation – Reg F

Le présent règlement s’appuie sur l’Art. 24 des statuts révisés. Il définit sous quelles conditions le comité peut déterminer qu’un diplôme peut être jugé équivalent et peut donc être reconnu, pour l’enseignement dans l’un des établissements rattachés à l’AMS ou pour l’exploitation d’un établissement Montessori.

Le présent règlement fixe, en outre, sous quelles conditions un centre de formation pédagogique peut être reconnu, ce qui signifie qu’il obtient une licence pour l’utilisation de la marque verbale enregistrée et protégée par la loi suisse « Montessori ».

I. DEFINITIONS

Dans le texte du règlement, les termes ci-après sont définis comme suit :

  • « Diplôme » : tout certificat émis par un organisme privé ou public attestant de la participation d’une personne nommée à une organisation de formation ou de perfectionnement à la pédagogie Montessori. Les diplômes de l’AMI ne peuvent être que des diplômes délivrés par l’AMI (siège d’Amsterdam) sous cette dénomination, qui sont individuellement numérotés en continu et nominalement signés par au moins quatre personnes physiques représentant l’AMI ;
  • « Centres de formation » : tout établissement public, religieux ou privé qui offre des formations à la pédagogie Montessori à des fins d’activité professionnelle dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement en tant que prestation rémunérée. Pour la qualification en tant que centre de formation au sens du présent règlement, la reconnaissance entière ou partielle des attestations de participation par les organes publics n’est pas prise en considération ;


La définition de l’« établissement » correspond à celle du règlement sur le contrôle de qualité.

II. DETERMINATION DE L’EQUIVALENCE

Les diplômes qui n’ont pas été délivrés par l’AMI sont reconnus comme équivalents lorsqu’ils sont essentiellement comparables aux diplômes de l’AMI sur le plan des exigences théorique aussi bien que pratiques.

Les diplômes qui n’ont pas été délivrés par l’AMI et ne sont pas essentiellement comparables aux diplômes de l’AMI peuvent être reconnus aux conditions détaillées ci-après.

 

1. Procédure 

Le comité de l’AMS prononce l’équivalence d’un diplôme sur demande de la personne diplômée, lorsqu’il est possible de faire une évaluation au sens du point 2, en se fondant sur l’organisme délivrant le diplôme, ou au sens du point 3, à la suite d’un examen du programme d’études.

La reconnaissance de l’équivalence d’un diplôme ne dispense en aucun cas de la reconnaissance d’un établissement, ni de la concession d’une licence à ce dernier (qui se fonde sur le règlement sur le contrôle de qualité de l’association).

 

2. Reconnaissance sans examen du programme d’études 

Les diplômes émis par les organismes suivants sont reconnus équivalents sans examen du programme d’études :

Diplôme Nido Maison des enfants Ecole
AMI 0-3   oui   non non
AMI 3-6 * oui   *
AMI 6-12 non non oui
Cours AMS (IFMM) Genève  * oui non
Montessori-pädagogik Baldegg 3-6 * oui  *
Montessori-Vereinigung, siege Aachen * oui non
Deutsche Montessori Gesellschaft DMG  * oui *
Osterreichische Montessori Gesellschaft * oui *
Cours Opera Nazionale 3-6, Scuola  Superiore Montessori di Formazione (Milano) *  * non

   * Toléré durant un délai transitoire jusqu’à fin 2020. Après ce délai, la formation AMI du degré correspondant ou une formation complémentaire adéquate sera exigée.

 

3. Reconnaissance après examen du programme d’études

Sans tenir compte de l’organisme délivrant le diplôme, les diplômes peuvent être reconnus comme équivalents si la personne qui en fait la demande fait état du programme d’études qu’elle a suivi pour obtenir le diplôme et si ce programme d’études comprend au moins les éléments structurels suivants :

3.1. Contenus élaborés pour un certain nombre d’unités d’enseignement,

3.2. Étude de littérature pour l’élaboration et l’approfondissement des bases théoriques,

3.3. Constitution de classeurs de matériel,

3.4. Un certain nombre de demi-journées de stage d’observations et de stages pratiques

3.5. Examens finaux oraux et écrits durant plusieurs heures.

 

III. RECONNAISSANCE DE CENTRES DE FORMATION

La reconnaissance d’un centre de formation ou d’un établissement de stage présupposé que le programme d’études qui en est la base ainsi que les enseignants ou instructeurs et instructrices de stage remplissent certaines exigences.

 

1. Centres de formation 

L’association reconnaît exclusivement les centres de formation disposant d’une autorisation de l’AMI (siège d’Amsterdam).

L’association tient une liste de centres de formation reconnus et situés en Suisse. Elle leur délivre contre paiement une licence simple et limitée dans le temps pour l’utilisation de la marque verbale « Montessori » en tant que signe distinctif.

 

2. Lieux de stage  

2.1. Principe

Dans le cadre de la formation offerte par les centres reconnus, des places de stage individuelles ou des possibilités de visites de classes sont offertes dans les établissements reconnus au sens du règlement sur le contrôle de qualité de l’association. Des instructeurs et instructrices expérimentés disposant de diplômes reconnus sont à la disposition des étudiants.

 

2.2. Partie reconnue d’un établissement

Les lieux de stage reconnus peuvent également faire partie d’un établissement qui n’est pas reconnu dans sa totalité au sens du règlement sur la qualité de l’association. La partie reconnue en tant d’établissement de stage doit satisfaire pour elle-même aux exigences du règlement sur le contrôle de qualité, partie 1, paragraphe II, chiffre 2.

A tout autre égard, en particulier en ce qui concerne les abus, le règlement sur le contrôle de qualité de l’association est appliqué.

Le présent règlement est entré en vigueur à l’Assemblée Générale du 1er octobre 2010 à Lausanne.

Révision
N°1 le 30 avril 2013, Neuchâtel